CAPL conseils

Conseil en gestion privée et ingénierie patrimoniale


La location meublée

•Depuis la loi ALUR, elle est définie comme un logement équipé des meubles en nombre mais aussi en qualité suffisants pour offrir la possibilité au locataire de vivre, manger et dormir de façon convenable quant aux exigences de la vie courante.

•Elle est appréciée car les loyers rentrent dans la catégorie des revenus d’un Bénéfice Industriel et commercial (BIC). Cette fiscalité est très avantageuse par rapport aux revenus fonciers classiques si on sait l’utiliser.

•L’investisseur pourra faire appel à deux régimes fiscaux:
     * soit le micro-BIC : 50% d’abattement des revenus perçus (30% pour le micro foncier)
     * soit le régime réel : avec l’utilisation des amortissements

Ce principe d’amortissement rend les revenus de la location non imposables car comptablement on déduit des loyers perçus, la vétusté et l’obsolescence du bien, ce qui permet d’avoir un BIC nul. Il n’y a donc pas de taxation.


Nous travaillons en relation privilégiée (mêmes bureaux) avec un cabinet d'expertise comptable ([email protected]) qui nous accorde des tarifs de gestion préférentiels pour ce type de location et proposons des produits éligibles à la loi censi-bouvard (en résidence de service) qui permettent d'avoir une réduction d'impôt de 11% en plus des loyers défiscalisés.